Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 :: Administration :: État civil - Présentations :: Les validés :: Les détenus neutres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sam(uel) Park, le frère meurtrier et rancunier

avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 19/02/2018
Lun 19 Fév 2018 - 17:10

image

Samuel Park

DÉTENU NEUTRE



Âge: 21 ans
Nationalité: Américain
État-civil: Célibataire
Rumeur(s) à votre sujet: (laissez vide, un admin le remplira)

Motif d’incarcération: Double meurtre
Durée de la peine: Trente ans
Incarcéré depuis: Une semaine

Caractéristiques physiques


Taille: Environ 1,75m
Poids: 66 kilos
Corpulence: Svelte
Cheveux: Décolorés en blanc
Yeux: Bruns
Signe(s) particulier(s) : Il possède un tatouage représentant un petit skateboard, sur son épaule droite. De loin, il n'est pas très visible.


Assez grand, Samuel ne passe pas tellement inaperçu dans les couloirs de la prison, notamment avec sa chevelure pour le coup originale. Ses cheveux blancs faisaient ressortir sa peau mat due à ses origines africaines. Son regard brun vif se fondait parfaitement sur son visage lisse et peu abîmé par une quelconque acné. Portant des lunettes rondes dorées, ces dernières étaient inscrites dans une mode originale, et lui donnait un air quelque peu savant. Enfin, son corps élancé et mince lui donnait un certain charme et une prestance remarquable.  

Dossier psychologique


Défauts et qualités: Prétentieux, patient, arrogant, attentif, impulsif, protecteur, rancunier.
Tocs et manies: Lors de sa douche, il touchait systématiquement son épaule droite, où son tatouage se situait. C'était une manière à lui, de saluer quotidiennement son frère.
Peurs/phobies: Samuel craint de ne pas réussir à venger son frère et à peur des représailles si jamais il fait un faux pas.


Samuel est un homme qui préfère l'action à la réflexion. Ne réfléchissant pas aux conséquences de ses possibles actes, il faisait ce qu'il avait a faire, tête baissée, peu importe, si cela passait ou non. Très impulsif, il pouvait réagir violemment et brutalement si une parole ne lui plaisait pas, ou, tout simplement, si quelqu'un l'avait bousculé, involontairement ou non. Ce genre de comportement lui avait déjà attiré des ennuis, mais ce n"était pas pour autant qu'il changeait sa conduite, loin de là.
Cependant, avec ceux qu'ils aiment, il se montre à l'écoute, devant ainsi, une personne à qui l'on pouvait se confier facilement, car, en général, Sam n'était pas du genre à crier les propos des autres sur tous les toits.

Santé


Etat de santé générale: Bon, hormis un faible taux de diabète.
Allergies ou addictions: Allergie aux poils de chat
Soins réguliers (traitements): Traitement pour limiter son taux de diabète.

Histoire


Comment un jeune adolescent vivant une vie utopique, a pu se retrouver dans une prison aussi odieuse et dangereuse ? Comment un jeune, sans problème, presque timide, se contentant de suivre tranquillement sa scolarité a pu être arrêté pour double meurtre ? Eh bien, voici, en partie, la réponse...Plongez-vous dans la pire journée de Samuel Parker.

7h...
"-Sam !....Sam ! Réveilles-toi !...Dépêches toi, le soleil vient de se lever, c'est l'heure ! Chuchota Mikaël, son frère, dans sa chambre.

-"J'arrive, je te rejoins dehors !" Répondit Samuel, tout en se frottant ses yeux encore endormis.

Si la plupart des adolescents américains dormaient encore à cette heure matinale, Samuel et Mikael Parker sortaient du lot. Issus d'une union entre un dentiste et une directrice d'agence de voyage, les deux frères vivaient le parfait "American Dream" dans l'état de Californie. Habitant dans une maison typique des banlieues richissimes, les Parker coulaient des jours heureux, à deux pas de l'océan. Chaque matin, avant d'aller en cours, Mikael, l'aîné, réveillait son petit frère, Samuel, pour aller faire du skateboard ensemble. Dès que Samuel a su marcher, Mikael n'avait pas hésité à initier son petit frère à ce sport très répandu aux Etats-Unis. Ainsi, les deux enfants s'étaient rapidement rapprochés via cette activité, les rendant inséparables.
7h15....

"-Sam ! Qu'est-ce que tu fais ? On va être encore en retard au lycée ! Aller, viens !" Cria Mikael depuis l'extérieur de la maison.

Enfilant un pantalon de jogging, et un tee-shirt blanc, il remplit rapidement son sac à dos avec les affaires de cours qu'il avait besoin aujourd'hui. Le mettant sur son dos, il prit son skateboard rouge et descendit, à toute vitesse, les escaliers rustiques de la luxueuse maison. Sortant, de cette dernière, il retrouvait Mikael, déjà debout sur sa planche.

-"Tu vieillis mon frère, tu mets beaucoup plus de temps pour te lever qu'avant", plaisanta l'aîné en s'élançant vers la rue déserte, illuminée par le soleil d'été qui semblait déjà haut dans le ciel.
"-Ferme la !" Répondit Samuel en s'élançant à son tour.

Les deux Parker, étudiants au Dougherty Valley High School, n'étaient pas les plus populaires de l'établissement, même si, les cheveux, déjà décolorés de Samuel ne passaient pas tellement inaperçus dans les couloirs principaux du lycée. Suivant tranquillement leurs cours, les deux frères avaient leurs propres groupes d'amis et ne se voyaient qu'à la pause repas. Globalement, leurs notes étaient correctes, du moins, assez correctes pour satisfaire leurs parents, ainsi que leur professeur. Attentifs et sages en classe, les deux frangins poursuivaient paisiblement leur scolarité... Jusqu'à maintenant... Jusqu'à ce jour fatal, jusqu'à ce drame, jusqu'à l'arrivée du monstre.

On dit souvent que la vie tient à un fil, qu'elle est précieuse, et qu'il faut la vivre pleinement. On dit aussi souvent ces tournures de phrase commençant par "Et si j'avais...Et si j'étais arrivé, etc. Malheureusement, le destin est le psychopathe le plus dangereux d'antre nous. Sadique, imprévisible et parfois sans pitié, il pouvait rapidement briser des vies, comme pour ce fameux jour. Samuel, pour l'une des rares fois, avait décidé de ne pas aller à sa première heure de cours, qui était maths. N'aimant pas cette matière, il préférait continuer à faire du skateboard au bord de l'océan, laissant le soleil illuminer sa peau mate. En tant que grand frère, Mikael n'était pas fier de ce comportement, mais, exceptionnellement, il accordait cette décision à son frère. L'aîné, étant en dernière année, ne pouvait se permettre de sécher des cours, sans quoi, il aurait sans doute accompagné son frère pour cette chevauchée et ainsi...Éviter l’événement tragique.

Qui avait prévu qu'un fou, qu'un monstre, viendrait dans ce même lycée, à cette même heure, pour vider son chargeur de fusil ? Sans doute, personne, hormis le destin qui connaissait la totalité de notre vie, à l'avance et qui regardait ses plans se dérouler parfaitement bien. La ville où les Parker résidaient, était, en général, plutôt très calme et ne faisait jamais la une des journaux télévisés....

9h00..
Revenant paisiblement de sa balade, afin de commencer sa journée de cours, Samuel, laissant sa planche glisser le long de la route bétonnée, relevait la tête pour voir l'entrée de son lycée totalement bouclé par les forces de l'ordre. Une dizaine de fourgons de police, une douzaine d'ambulances, et quelques camions de médias s'étaient accumulés autour de l'entrée principale du lycée. Depuis deux ans qu'il étudiait ici, Samuel n'avait jamais vu une telle agitation.

-"Une fusillade a éclaté ce matin, aux environs de 8h au Dougherty Valley High School, faisaint, d'après nos informations, une dizaine de blessés. Le bilan n'est pas encore officiel, mais.."

Une fusillade...? Une tuerie...Dans son lycée ? Les mots de la journaliste résonnaient violemment dans l'esprit de Samuel, qui, dès lors que cette femme avait commencé le début de sa phrase, avait senti son cœur s'accélérer brutalement. Tournant son regard brun, angoissé vers l'établissement, où, déjà des bandeaux de sécurité avaient été installés pour limiter la scène de crime. Au loin, il pouvait apercevoir les élèves les plus touchés, se faire soigner par les médecins urgentistes. Des parents étaient déjà sur place, et embrassaient chaleureusement leurs enfants qui, heureusement pour eux, étaient toujours en bonne santé. Et....Et....

"-MIKAEL !" Cria soudainement Samuel, descendant de sa planche pour l'abandonner, afin de courir vers l'entrée du lycée. Depuis son arrivée, il n'avait pas eu de nouvelles de son frère, ce qui, logiquement, l'inquiéter. Étant complices jusqu'au bout des ongles, les deux Parker ne passaient pas une journée sans se voir, ou s'échanger quelques paroles. Même si l'un d'entre eux était de mauvaise humeur ou malade, l'autre arrivait, sans soucis, à le faire sourire. Alors, lorsqu'il avait appris cette fusillade, c'était, inévitable, qu'il pense au pire...

Se frayant difficilement un chemin parmi les fourgons, il atteignit au bout de quelques minutes, le bandeau, le séparant de l'entrée de son lycée, le séparant d'une réponse à ses questions tous plus folles les unes que les autres. Se baissant, pour passer en dessous de cet "obstacle, il sentit une main ferme, attraper son bras peu musclé, pour le faire reculer. Relevant son regard, Samuel fit face à un homme, d'une trentaine d'années, dont la casquette bleue solidement accrochée sur sa tête, portait les initiales jaunes du F.B.I.

"-Wow gamin, tu penses aller où comme ça ? C'est une scène de crime, tu n'as pas le droit d'y mettre les pieds," commença l'agent, en lâchant le bras de Samuel.

"-Il faut que je saches si mon frère est en sécurité, il était dans le lycée lors de la fusillade et je n'ai plus de nouvelles de lui." Suppliant l'agent du regard, il reprit, "-S'il vous plaît, j'aimerais vraiment savoir s'il va bien." Termina Samuel, la voix tremblante.

"-Je vais aller voir la liste provisoire des blessés d'accord ? Restes ici, j'arrive tout de suite."

Dès que l'agent lui tourna le dos, pour partir voir un ambulancier, Samuel se baissa pour franchir, une nouvelle fois le bandeau, et courra pour rejoindre les portes principales de l'établissement. Derrière lui, il entendait déjà, l'agent lui crier dessus, mais il s'en fichait, il voulait tout simplement voir si Mikael était encore en vie... Ou non. Arrivant dans le hall du bâtiment A, où les typiques casiers américains étaient parfaitement disposés côte à côté contre les murs du couloir, Samuel arrêta immédiatement sa course, en voyant, l'épaisse et grande marre de sang qui redécorait le sol du lycée.

9h08....

Les cadavres baignaient dans leurs propres sangs, espacés de quelques centimètres entre eux. Les vêtements tâchés de rouge, les douilles des balles à côté d'eux, ils semblaient, pourtant, dormir paisiblement. Les ambulanciers s'attardaient déjà à récupérer les affaires personnelles des défunts, afin de les remettre à la famille. Au loin, posé près d'un casier, un skateboard blanc goûtait lui aussi au sang des victimes. Peu de temps avait suffi à Samuel pour reconnaître son frère, couché sur le dos, non loin de son skate. Les yeux fermés, le tee-shirt troué par les balles qu'il avait reçu, il semblait, pour l'instant, délaissé par les ambulanciers débordés. Sentant les larmes piquer ses yeux, il mordit fortement sa langue pour éviter de craquer littéralement. Il reprit sa route et se laissa tomber aux côtés de son frère. Posant sa tête sur son torse ensanglanté, Samuel comprit rapidement qu'il ne pouvait rien faire pour sauver Mikael. Ce dernier s'était pris une balle en plein cœur qui le fit sortir de ce monde-ci très brutalement. Serrant les dents, le cadet des Parker se mit à pleurer, ne pouvant plus retenir le chagrin qui ne demandait qu'à être versé.

Agé de 16 ans, Samuel se dit très rapidement qu'il ne pouvait réussir à vivre le reste de sa longue vie sans lui, sans cette balade quotidienne et matinale que les deux frangins faisaient sous tous les temps, avant d'aller en cours. Il avait perdu un meilleur ami, un frère, un confident, un allié, une partie de sa petite vie... Gardant sa tête posée contre le torse de son frère, il donnerait absolument n'importe quoi pour entendre son cœur battre, pour sentir son torse gonfler doucement au fur et à mesure de son inspiration, pour sentir un signe de vie. Il restait dans cette position pendant quelques minutes, laissant couler ses larmes sur ses joues, à présent humidifiées par sa tristesse. Il aurait pu rester comme ceci pendant des heures, des jours, des mois entiers, mais rapidement, l'agent fédéral qui l'avait empêché de passer le bandeau de sécurité vient s'accroupir à ses côtés, posant une main réconfortante sur la nuque de Samuel.

"-Hé gamin", il tourna la tête du cadet vers lui, observant ainsi, ses yeux rouges marqués par sa tristesse. "Je suis désolé, mais je te promets qu'on va arrêter ce fils de pute, et qu'il vivra le reste de sa vie enfermé dans une cage d'accord ?" Donnant deux petites claques sur la joue de Samuel, l'agent se releva, entraînant ainsi le cadet avec lui....

Bien évidemment, les parents des frangins étaient tout aussi dévastés que Samuel en apprenant la tragique nouvelle. Ils ne faisaient certes, pas de préférence entre leurs enfants, mais, secrètement, ils affectionnaient davantage Mikael, que Samuel, sans pour autant, délaisser ce dernier. Reprendre une vie normale n'avait pas été simple pour Samuel, mais, grâce à ses amis du lycée, il a su avaler la pilule, certes, difficilement. Au fond de lui, il avait gravé pour lui-même, sur son esprit, qu'il aurait le sang du meurtrier sur ses propres mains, d'une manière ou d'une autre. C'était devenu son plan secret...et... Toutes les étapes étaient déjà planifiées à l'avance... Il fallait, à présent, attendre son 21ème anniversaire...

Continuant sa scolarité, il finit deuxième de sa promotion pour l'examen final du lycée. Grâce à ses résultats, il reçut une bourse d'étude très importante pour l'enseignement supérieur, afin de poursuivre ses études. Avec l'aide de l'épargne de ses parents et l'aide de l'état californien, Samuel Parker s'était inscrit à la plus prestigieuse université américaine : Harvard, afin de poursuivre ses études s'intitulant : Graduate School of Design. À 18 ans, voici Samuel Parker parti pour le Massachusetts.

Sans surprise, sa scolarité se passait sans soucis. Étant devenu le garçon populaire de l'université, grâce, notamment, à sa couleur de cheveux, Samuel était apprécié au sein de sa promotion par de nombreux élèves... Une parfaite vie utopique, qui se termina, volontairement, le jour de son 21e anniversaire...

Alors qu'il allait entamer sa troisième et avant-dernière année à Harvard, Samuel, revenu dans l'état californien pour les vacances, le cadet allait volontairement enfreindre la loi, et d'une excellente manière. Ayant acheté un fusil d'assaut à la boutique d'armes du coin très rependu aux Etats-Unis, il sortit l'arme de son sac, dans une avenue plutôt fréquentée de l'état. Aussitôt, les personnes à ses côtés crièrent et se mettaient déjà à l'abri, tout en se ruant sur leur portable pour composer le numéro d'urgence. Cependant, ce n'étaient pas eux que Samuel visait, loin de là. Sa cible, était deux hommes d'une trentaine d'années, qui avaient, sous ses yeux, littéralement rué de coup un adolescent qui n'avait pas ramener la drogue demandée. Détestant cette injustice, Sam enfila sa cape de super-héros, à sa manière, et tira deux balles dans leur nuque, les tuant instantanément.

Très vite, les forces de l'ordre arrivèrent sur place. Lâchant son arme, Samuel se laissa maîtriser sans poser de problème. Son plan s'était déroulé parfaitement. Avec son double meurtre, il allait passer suffisamment de temps derrière les barreaux de la prison la plus sécurisé de l'état californien, afin de s'occuper, en personne, du meurtrier de son frère : Reed Rowe. Sa vie était à présent fichue, ses parents le détestaient, mais, qu'importe, il allait venger son frère, il allait venger Mikael...



Côté joueur


Pseudo : Cheeky
Âge : 19 ans
Comment as-tu trouvé le forum ? Sur internet ^^
As-tu des remarques à  faire ? J'ai directement aimé le design, il est très accrocheur !
As-tu un double compte: Nop
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 21/07/2016
Localisation : Je te demande quand tu chies ? Non.

Dossiers privés
Âge du personnage: 24 ans.
Taille: 1m65
A savoir:
Voir le profil de l'utilisateur




Reed Rowe
Chef Dark Sun
Mer 21 Fév 2018 - 17:37

Tu es validé !

Fiche intéressante et agréable à lire, j'ai hâte de voir ce que cela va donner ♥️
Félicitations tu es à présent validé, tu peux librement poster tes rps. Pour ton information, n'oublie pas d'aller recenser ton avatar, tu peux aussi aller créer ta fiche de liens ou encore consulter la liste des codétenus ici si tu es un détenu neutre et là, si tu es un détenu aliéné.

Une rumeur te sera bientôt délivrée !
Amuse toi bien parmi nous !

_________________

       
       
« I'm so happy ! Happy go lucky me ! I just go my way, living everyday !»
I don't worry ! Worrying don't agree,Things that bother you, never bother me ! Things that bother you, never bother me I feel happy and fine ! AHA ! Living in the sunlight, loving in the moonlight Having a wonderful time!
©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 19/02/2018
Mer 21 Fév 2018 - 17:57
Merci beaucoup Mr Rowe ;)
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sam(uel) Park, le frère meurtrier et rancunier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alptraum, Sorcier sociopathe et meurtrier
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» Linkin Park : Live In Texas
» Un frère abusif ? [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind The Cell  :: Administration :: État civil - Présentations :: Les validés :: Les détenus neutres-
Sauter vers: